lun 14 mai 2007

Tu vois ce que j'entends ? (9 vidéos)

14 05 2007

Comme au cinéma, le son peut avoir son importance dans les spots publicitaires. Certains films sont identifiés grâce à leur bande son, tels James Bond, Indiana Jones... D'autres films utilisent directement la musique comme acteur. Un exemple, Lost In Translation de Sofia Coppola, un film où de belles musiques prennent la place des acteurs lorsque ceux-ci cessent leurs dialogues. Il est donc normal que l'on retrouve ce procédé dans des spots publicitaires. Quand la musique devient messagère.

Get the Flash Player to see this player.

Get the Flash Player to see this player.

Get the Flash Player to see this player.

Get the Flash Player to see this player.

Une bonne musique? Voilà une idée qui rend une grande image du spot publicitaire. Telle une "Bande Originale" de film, elle peut marquer les esprits, et faire oublier au public qu'il s'agit d'un instant commercial.

Get the Flash Player to see this player.

Mais le son dans un sport publicitaire n'est pas forcément utilisé pour faire rêver ni pour faire véhiculer le message. Quoi que... L'avantage d'un sport publicitaire télévisé? C'est deux outils de communication en un seul, chose que ni la presse ni la radio ne peut faire. Du coup, méfiez-vous de ce que vous voyez. Déroutant?

Get the Flash Player to see this player.

Get the Flash Player to see this player.

Pour ce spot, voici l'illustration d'un détournement de son. On ne présente ni ne vante les mérites du produit directement, mais l'utilisation détournée d'un produit. Une subtilité fine.

Get the Flash Player to see this player.

Enfin, le dernier spot sort un peu du thème sonore. Ici, l'astuce est visuelle. Un régal de subtilité tant on ne sait pas de quoi il d'agit réellement.

Get the Flash Player to see this player.

| 1 vote(s)